Portage physiologique

Le portage physiologique

Le système de portage vous permet, entre autre, d’avoir les mains libres lorsque vous portez bébé. Il existe de nombreux systèmes de portages mais comment choisir ?

Lorsque bébé naît, son dos est constitué d’une seule et unique courbure vertébrale (une cyphose totale) qui lui a permit d’être complètement à l’aise dans votre utérus. Sa musculature est très faible, elle ne permet donc pas de s’opposer aux forces gravitaires : bébé se laisse facilement aller dans vos bras, devient tout mou, hypotonique, d’autant plus lorsqu’il dort.

Positionner bébé à la verticale entraîne une sur-sollicitation de la musculature encore immature de bébé et surtout une compression des disques intervertébraux à l’origine d’un inconfort important. De plus, laisser bébé suspendu par ses parties génitales est très inconfortable et laisse pendre ses jambes. Cela pourrait être à l’origine d’un défaut de couverture des articulations coxo-fémorales.

QUE DES AVANTAGES

Le portage physiologique respecte la position naturelle et confortable de bébé. Ses fonctions : confort et soutien.

Le positionnement de bébé lors du portage physiologique de bébé évolue avec l’âge de bébé/est fonction de son développement moteur.

Le portage physiologique permet :

  • de sécuriser bébé ;
  • à bébé d’être soutenu sous ses fesses, constituant une base stable ;
  • de bien positionner les hanches et la colonne vertébrale de bébé et ainsi participer à son développement moteur ;
  • à bébé d’être à votre contact (le peau à peau permet de renforcer les liens mère-enfant et rassure bébé) ;
  • de stimuler la lactation ;
  • à bébé d’être à hauteur de bisous ;
  • de faciliter votre quotidien.

PREROGATIVES

  • bébé doit être positionné face à vous ;
  • veillez sur la respiration, la couleur, la température et le tonus de bébé ;
  • le visage de bébé doit toujours être visible du porteur, protégée du froid et du soleil ;
  • habillez bébé en fonction de la température extérieure (l’écharpe compte pour une épaisseur) ;
  • bébé doit toujours avoir une position légèrement arrondie (ni cambrée, ni avachie) ;
  • bébé doit être libre de ses mouvements pour pouvoir s’intéresser à ce qui se passe autour de lui ;
  • adaptez votre activité lorsque vous portez bébé et restez conscient de sa présence.

LE CONSEIL DE L’OSTEO

Si vous voulez utiliser une écharpe de portage, n’hésitez pas à l’amener en consultation pour demander des conseils de nouage.