Le système digestif

      Commentaires fermés sur Le système digestif

ANATOMIE DU SYSTEME DIGESTIF

Le système digestif est composé de nombreux organes assurant la fonction de digestion. Celle-ci consiste en la transformation et la dégradation des aliments en glucides, lipides, protéines et autres substances assimilables par l’organisme.

La digestion met en jeu différentes structures, comme la langue, l’oesophage, l’estomac, le foie, la vésicule biliaire, le pancréas, l’intestin grêle et le gros intestin. Ces structures permettent à tour de rôle la digestion mécanique (mastication, etc.), la digestion chimique (par le biais d’enzymes par exemple), l’absorption des nutriments, la fermentation et l’évacuation de toute la matière alimentaire non absorbée après absorption partielle de l’eau y étant contenue.

systeme-digestif-osteo-biomeca-noiseau-val-de-marne-94

DANS LA BOUCHE

Les dents débutent le processus de digestion (mécanique) des aliments par l’intermédiaire d’un broyage mécanique. Cette action est réalisée grâce au recrutement des muscles masticateurs et au bon fonctionnement de l’ATM.

La salive complète cette action grâce à la ptyaline, une enzyme qui entame la digestion des glucides. C’est dans la cavité buccale que les aliments sont transformés en bol alimentaire.

DANS L’OESOPHAGE

Après la déglutition, le bol alimentaire passe le pharynx et aboutit dans l’oesophage. Les mouvements rythmés de la paroi de ce conduit dirigent le bol alimentaire vers l’estomac.

DANS L’ESTOMAC

Le bol alimentaire se mélange au suc gastrique et subit l’action de nombreuses enzymes comme la pepsine qui agit sur les protéines alimentaires. Il est en outre malaxé et se transforme en une pâte homogène : le chyme.

estomac-osteo-biomeca-noiseau-val-de-marne-94

LE FOIE ET LA VESICULE BILIAIRE

La vésicule biliaire stocke la bile, un résidu des dégradations chimiques effectuées dans le foie, qu’elle envoie dans le duodénum. L’appareil biliaire joue un rôle important dans la dégradation des graisses.

LE PANCREAS

Cette glande sécrète un suc qui débouche dans le duodénum (partie initiale de l’intestin grêle) où il se mêle au chyme. Ce suc contient des enzymes qui dégradent les molécules alimentaires : il renferme également du bicarbonate de soude dont le rôle est de neutraliser l’acidité des sécrétions gastriques.

foie-osteo-biomeca-noiseau-val-de-marne-94

DANS L’INTESTIN GRÊLE

Le chyme poursuit son chemin dans l’intestin grêle dont les parois se contractent environ 12 fois par minute. La bile et les sucs pancréatiques sécrétés respectivement par le foie et le pancréas décomposent le chyme en corps chimiques simples, assimilables par les capillaires sanguins.

DANS LE GROS INTESTIN

Des bactéries décomposent les glucides restants. L’eau et les sels minéraux passent dans la circulation sanguine. En se contractant, le gros intestin dirige les résidus alimentaires vers le rectum. Une fois déshydratés, il sont stockés puis évacués via le rectum.

colon-osteo-biomeca-noiseau-val-de-marne-94